Indigo déploie une flotte de 16 VAE à Melun

La ville de Melun aura bientôt accès à un service de vélopartage. C’est fin Juillet 2019 que les 4 stations et leurs 16 vélos à assistance électrique (VAE) ouvriront au public. La société Indigo a en effet fait appel à Green On pour équiper quatre de ses parkings à Melun d’une nouvelle solution de mobilité douce.

vélo Melun inauguration Indigo

Comment le vélopartage fonctionnera-t-il ?

Les 16 VAE seront répartis sur 4 stations, chacune permettant de stationner, recharger et sécuriser 4 vélos. Green On a mis à disposition une plateforme accessible sur ordinateur, smartphone ou tablette. Elle permet de s’enregistrer au service et de savoir en temps réel si des vélos sont disponibles en borne afin de prévoir ses trajets. Un mode d’emploi ludique sera également affiché près de la station, pour informer les futurs usagers plus en détail.

Les tarifs à Melun

Pour les abonnés Indigo :

– Un abonnement annuel de 5€

– 1€ par demi-heure d’utilisation

Pour les autres utilisateurs :

– Un abonnement annuel de 20€

– 1€ par demi-heure d’utilisation

Pourquoi se doter de ce service ?

Le vélo est une solution optimale à de nombreux problèmes qui concernent les milieux urbains. C’est un moyen de déplacement qui excelle pour les trajets de l’ordre de quelques kilomètres. La voiture, si elle est peut-être plus confortable, est en réalité bien moins optimisée pour les déplacements en ville. Selon l’Ademe, un cycliste roule à 15 km/h en ville, alors que la vitesse moyenne en voiture est de 14 km/h. Se déplacer à vélo revient ainsi à gagner beaucoup de temps, que cela soit sur la route avec un temps de trajet inférieur ou pour se garer, tout simplement. Avec des VAE qui peuvent atteindre une vitesse de 25 km/h, comme ceux installés à Melun, c’est une mobilité douce et rapide qui attend les usagers. Le système est facile à prendre en main, et permet de varier les modes de transport des usagers locaux.

La peur de l’accident est l’un des freins les plus importants à l’utilisation du vélo en ville. Pourtant, et surtout si l’on compare avec les deux-roues motorisés, le risque n’est pas si grand. Se déplacer en vélo est cinq fois moins risqué que de se déplacer en moto ou scooter, selon l’Ifsttar.

Les villes construisent toujours plus de pistes cyclables et autres aménagements destinés aux vélos. De plus, les automobilistes prennent conscience de la part croissante de cyclistes sur les routes et s’habituent à leur présence. L’environnement pour les vélos est de plus en plus sûr : plus la pratique est répandue, moins elle est risquée !

Nombreuses sont les autres raisons de se déplacer à vélo, et elles compensent largement les quelques réticences que l’on pourrait avoir face à cette forme de mobilité douce. Voici quelques chiffres intéressants.

Infographie: Plus de cyclistes, moins d'accidents mortels | Statista

Contact

Contact commercial

07 62 66 94 37
contact@green-on.fr

Nous reviendrons vers vous rapidement. Pour toute information relative au service client, veuillez appeler le 01 83 62 98 09

Indiquez l'entreprise dans laquelle vous travaillez, ou la ville dans laquelle vous vous trouvez pour nous permettre de mieux vous répondre